agence webmarketing Paris Nantes Perpignan

Pledg révolutionne le paiement en ligne à plusieurs

Les achats collectifs sont extrêmement pratiques mais ils présentent une seule faiblesse : ils sont compliqués à mettre en place. Il faut souvent attendre que tous les participants aient payé leur part et c’est compliqué pour la personne qui a avancé la somme de se faire rembourser. La start-up Pledg a donc mis en place une nouvelle solution de paiement en ligne à plusieurs et instantanée afin de répondre à ce problème. Le concept est simple : chaque participant paie uniquement sa part et ce, directement sur le site marchand. 

Une expérience utilisateur simple, sécurisée et rapide

Paiement collectifLa solution, nouvellement mise en place sur le site TickeTac, attire non seulement les Millennials qui n’ont pas les moyens d’avancer à leurs amis des places de spectacle, mais va rapidement devenir un indispensable pour toutes les occasions festives et dépenses d’un groupe de personnes (enterrement de vie de JF/JH, vacances à plusieurs, festivals, team building, achats entre colocataires, …).

« Pledg a pour mission de simplifier l’expérience de celui qui réserve en ligne pour plusieurs personnes, sans avoir à faire l’avance intégrale et sans attendre le paiement de ses amis. Facile d’utilisation, la solution  permet ainsi de lever les risques inhérents à l’avance d’argent d’une personne pour un groupe. Et après la culture et les loisirs, place au voyage avec l’intégration prochaine de notre solution sur les sites d’Eurolines/Isilines », explique Nicolas Pelletier, co-fondateur de la start-up.

Pledg est aujourd’hui en négociation avancée avec de grands groupes du retail, du transport & du voyage pour rapidement européaniser ce nouveau mode de paiement auprès de compagnies aériennes, de chaînes hôtelières ou de sites de location de logements entre particuliers. L’objectif à plus long terme : devenir la référence du paiement à plusieurs pour une vie plus pratique.

Comment  Pledg marche ?

Depuis le site marchand, l’internaute choisit de régler son achat via Pledg, puis renseigne les adresses mails des autres participants à l’achat. Il paie sa part, Pledg avance l’argent pour le groupe, récolte les fonds et relance les retardataires. Les pledgers disposent, quant à eux, de 48 heures pour régler leur part. Passé ce délai, si l’un des participants oublie de payer, sa part sera débitée du compte de l’acheteur principal… mais 96% des paniers sont réglés en moins de 24 heures.

Nicolas Pelletier ajoute : « Nous sommes en train d’étoffer notre offre d’un chatbot. Celui-ci sera présent dès la page web de réservation du site marchand. L’internaute pourra alors proposer très facilement un bon plan à tous ses amis avant de partager le paiement. Un canal conversationnel en plus pour l’utilisateur. »

Pledg s’intègre directement au tunnel d’achat d’un site marchand

Aussi rapide que n’importe quel autre moyen de paiement, Pledg intervient en tant qu’agent de MangoPay, lui-même établissement de paiement. Parmi les avantages, la solution consolide automatiquement les données individuelles des utilisateurs (Data tracking) qui restaient à ce jour méconnues des commerçants, leur donne l’opportunité d’activer de nouveaux consommateurs et de les fidéliser plus rapidement.

« Les sites déjà partenaires voient leur panier moyen augmenter de 1,2 à 3,7%. Pledg est la seule solution qui permette de restituer aux marchands les données de paiement des groupes telles que l’adresse mail et le produit acheté par chacun. Nous souhaitons les aider à valoriser ces données pour mieux segmenter leurs clients et prédire leurs intentions d’achat », indique Benoît Liénart, co-fondateur de Pledg.

En savoir plus sur Pledg

Créée en octobre 2016 par Nicolas Pelletier (ex associé et CEO de Musiwave) et Benoît Liénart (X-Télécom) expert en « fintech », Pledg est une solution d’e-paiement communautaire, qui permet de réserver des achats collectifs en ligne sans avoir à faire l’avance intégrale et sans attendre le paiement de ses amis, directement sur un site marchand. Pledg garantit l’instantanéité du paiement en avançant l’argent pendant 48 heures et prélève une commission lors du paiement au marchand (2% dégressif / volume). La start-up vient de lever 1,2M€ pour booster son développement commercial et intégrera prochainement un grand incubateur dédié aux Fintech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *